Les efforts vers des technologies d’extraction plus propres s’intensifient dans l’industrie du gaz et du pétrole. De nouvelles solutions voient le jour, comme ShaleXchange, une bourse en ligne permettant de vendre, d’acheter ou d’échanger de l’eau de fracturation, en vue de la réutiliser.

La consommation d’eau dans la fracturation hydraulique est une vraie question écologique, mais aussi financière; après avoir fracturé plusieurs puits, il fallait traiter l’eau pour lui retirer tous les propants. Depuis quelques mois, une nouvelle solution existe, ShaleXchange(1), pour vendre cette eau à d’autres sociétés souhaitant en faire usage.

Exemple de ShaleXchange
Exemple de ShaleXchange

Objectifs: réduire les trajets, réutiliser l’eau, et donc faire des économies ! Le système se base sur une carte permettant de géolocaliser les vendeurs et de connaitre les détails de la transaction. Rapide et visuel, cet outil peut permettre aux petites structures ne disposant pas d’une unité dédiée à la réutilisation de l’eau de pouvoir réduire les coûts financiers et écologique.

Leur devise: Share Water, Reduce Waste

Dans une récente étude(2) publiée par Accenture  rappelle les difficultés et les enjeux de la gestion de l’eau dans un projet d’extraction de gaz de schiste.

Défis de la gestion de l'eau
Défis de la gestion de l’eau
  1. ShaleXchange: helps you expand your water sourcing options []
  2. Accenture: Water and Shale Gas Development []
En haut